Pourquoi tu n'es pas heureux dans la vie

#ep 40

« Le concept qui t’explique pourquoi tu n’es pas heureux et comment l’être véritablement »

PAROLES DE SAGESSE DU JOUR

« Mieux vaut la fin d`une chose que son commencement ; mieux vaut un esprit patient qu`un esprit hautain.« Ecclésiastes 7:8

« Ne vous inquiétez donc pas du lendemain car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. » Matthieu 6:34

« En toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité,  » Ephésiens 4:2

Egalement disponible sur les plateformes suivantes 

PRESENTATION DE L'EPISODE

Parfois nous avons des vies remplies de choses, d’expériences; qui donnent envie à quelqu’un d’autre et pourtant nous demeurons dans une quête de bonheur. Nous sommes souvent sur le chemin de la vie travaillant à devenir la meilleure version de nous-mêmes; à accomplir nos rêves et pourtant nous avons l’impression que le bonheur ne sera qu’au bout du tunnel.

Alors aujourd’hui, pour t’aider à être heureux au quotidien, je viens avec un concept présenté par Benjamin Hardy et Dan Sullivan  » The gap and the gain ». Il t’explique la raison pour laquelle tu n’es pas heureux et comment y remédier.

 

Je te présente bien évidemment comment j’applique ce concept au quotidien; ce qui me donne de véritablement plus vivre le bonheur au quotidien.

L’épisode est divisé en plusieurs parties

  1. Je te présente le point départ, notre situation à tous généralement
  2. La solution présentée : le concept « du gap and the gain »
  3. Comment je l’applique au quotidien et comment tu peux aussi le faire pour être heureux au quotidien
RETRANSCRIPTION RESUMEE DE L'EPISODE

POINT DEPART

"Pourquoi nous ne sommes pas heureux alors que nous travaillons sur nos objectifs"

Nous avons généralement tous des rêves. Je pense que toi et moi nous avons des rêves, des objectifs, des résolutions, des intentions ; peu importe le nom que l’on donne à cela. Et que ce soit pris en début d’année ou pas. On a tous quelque chose que nous souhaitons obtenir. Nous avons tous une vie rêvée qu’on veut accomplir, manifester, vivre. On veut vivre une vie d’harmonie, une vie d’impact 

Donc nous avons tous un schéma dans notre tête, un plan d’action en général dans notre tête.

Comme peut être vous qui avez pris vos objectifs au début de l’année, vous avez votre vision que vous voulez accomplir ; vous avez quelque chose que vous voulez faire : vous voulez de bonnes notes à l’école, une promotion au travail, créer un business, vous marier, avoir une belle petite maison, des enfants ; peu importe vous avez un plan.

Vous avez donc des objectifs, vous avez un plan et maintenant, vous êtes à la phase d’exécution du plan.

Et souvent c’est durant cette phase d’exécution qu’on se retrouve dans la situation abordée la dernière fois : où on ne réussit pas toujours tout du premier coup. C’est-à-dire que dans notre tête, l’affaire est réglée, mais dans la réalité, c’est autre chose.

LE PROBLEME ? NOTRE MANIERE DE VOIR LES CHOSES

"C'est la manière dont nous mesurons nos progrès qui nous rend malheureux

et qui nous empêche d'être heureux"

Malheureusement donc, dans ce cas-là, notre progression n’est pas ce qu’on s’imagine en général. Et au final la quête, l’aventure qui était censée être bonne pour nous (était censée être à notre avantage) ; nous rend malheureux. Parce qu’on n’y arrive pas.

Quand on écoute les motivateurs, les autres ; normalement quand on se retrouve sur notre couloir, l’accomplissement de nos objectifs, on est censé être heureux. Mais on se retrouve à être malheureux. 

Notre progression n’est pas comme elle devrait être. Donc l’aventure de l’amélioration de notre vie personnelle, notre quête de rêve semble être une montagne à gravir, un chemin où on a l’impression qu’on ne réussit jamais, qu’on ne va jamais réussir à finir ce qu’on a commencé. Et en fait, on ne voit aucun progrès notable par rapport à l’objectif qu’on s’est donné.

Voilà, on se retrouve dans cette situation où on nous a dit qu’on était censé être heureux, mais je ne suis pas heureux. Je n’avance pas, j’ai l’impression que c’est dur, j’ai mis en place les plans, j’ai commencé à faire ; mais c’est chaud. Et je ne suis pas en mode « David Coggins » où avec la résistance, « je suis chaude ». Non je ne suis pas chaude, je ne suis pas brulante et ma progression me déprime ; je n’avance pas. On se retrouve dans la notion abordée dernièrement : on ne réussit pas toujours du premier coup.

"THE" SOLUTION POUR TE RENDRE HEUREUX

"En fait pour être heureux, il suffirait d'utiliser le concept du Gap and Gain au quotidien "

Soit dans le « gain » et non dans le « gap » en résumé.

« The gain » = Progrès, déficit, accroissement, augmentation

« The gap » = Lacune, décalage, écart, fossé, différence, insuffisance

Le concept que nous partage Benjamin Hardy et Dan Sullivan, c’est en fait de toujours mesurer sa progression, non par rapport à notre idéal, mais par rapport à où nous étions hier (il y a un mois, une semaine, un jour, un an). 

Parce qu’on a tendance à mesurer notre progression par rapport à notre objectif qu’on voudrait avoir. C’est donc ainsi qu’on se compare par rapport à la vision qu’on a de nous-mêmes (épisode que quelle vision as-tu de toi dans le futur).

De fait nous avons déjà cette vision-là, on est en route, en progrès, on a fait le travail et on a tout clarifié, on veut quelque chose: on sait ce qu’on veut à peu près et on s’est mis en route. 

Sauf que quand on regarde par rapport à notre vie idéale, on a l’impression qu’on n’avance pas, on a l’impression que le parcourt est énorme. C’est ici qu’eux, ils nous disent que non ; il ne faut pas regarder ta progression par rapport à ton idéal, mais par rapport à toi d’hier.

Parce que si tu te compares par rapport à toi d’hier (il y a un mois, un an, une semaine), tu vas voir qu’il y a une différence drastique, tu vas voir qu’il y a de l’amélioration. Effectivement tu vas voir que tu as l’impression de faire du sur place, alors qu’en regardant en arrière, tu as avancé.

TRADUCTION D'UN EXTRAIT EXPLIQUANT LE CONCEPT

"Le bonheur est le point de départ de toute croissance "

Voici quelques explications de Benjamin Hardy extraites d’une de ces vidéos que je mettrais en lien que j’ai traduites. Ces vidéos sont en anglais et si vous comprenez l’anglais, n’hésitez pas à le suivre.

« The gap » c’est chaque fois que vous vous mesurez ou mesurez une circonstance par rapport à un idéal dans votre tête.

Nous sommes entraînés par la société à nous mesurer aux idéaux. Et un idéal est comme l’horizon dans le désert. Peu importe à quel point vous poursuivez cet horizon, il sera toujours hors de portée. Peu importe combien vous progressez ou évoluez en tant que personne, vos idéaux continuent de bouger comme l’horizon. Ainsi si vous vous mesurez toujours à l’horizon ou à vos idéaux, vous avez toujours l’impression de vous décevoir et ce que vous faites, c’est que vous dévalorisez toujours votre progrès, votre situation. Cela va créer ce que les psychologues appellent « le tapis roulant hédonique » : vous courez toujours à la quête du bonheur et malheureusement, vous êtes toujours au même endroit. Et c’est la malheureuse manière selon laquelle les gens ont été formés pour réussir, pour trouver le bonheur.

Le bonheur est le point de départ de toute croissance et performance d’apprentissage. Et donc vous devez réellement vivre le bonheur en ce moment. Faites cela en mesurant vos gains plutôt qu’en mesurant l’écart.

Mesurer le gain signifie que vous ne vous mesurez qu’en arrière (en rétrospective, à l’envers) par rapport à l’endroit où vous étiez avant. Vous n’avez qu’à vous soucier de vous, d’où vous étiez il y a un an, un mois, une semaine par exemple et pas de quelqu’un d’autre.

COMMENT J'APPLIQUE LE CONCEPT ET COMMENT TU PEUX L'APPLIQUER

"Pour être plus heureuse, j'ai décidé d'utiliser quelques outils"

* Je fais des bilans à la journée (dans mon journal ou dans ma tête posée en rendant grâce à Dieu) (semaine, quand vous voulez, mais c’est bien de tenir un journal)

* Je me rappelle et répète ces phrases si nécessaires quand un nuage sombre veut se poser sur ma tête ; quand mon cerveau veut se focaliser sur mes manquements

« BE IN THE GAIN, GAELLE », oui, oui, je me le rappelle, je me le dis plusieurs comme pour refocaliser mon cerveau.

« A CHAQUE JOUR SUFFIT SA PEINE » « J’AI FAIT DE MON MIEUX AUJOURD’HUI » (en lien avec épisode « j’ai fait de mon mieux »)

Qu’on ne réussit pas toujours du 1er coup « DEMAIN JE REESSEAIRAI »

*Je tiens un habit tracker (pour les habitudes que je veux créer) qui me permet d’apprécier mes progrès sur les mois, les semaines, à l’année même.

*En même temps, je me focalise sur ce que j’ai bien fait ; je les compte, les écrits et je dis merci à Dieu pour la force d’avoir pu faire cela.

*Je me rappelle de ce que je ne pouvais pas faire, pas assez faire ou autre, et j’apprécie ma progression.

* je souris et je danse parce que j’avance : bouger le corps, créer de la joie.

* Et je diminue ma consommation des réseaux sociaux (y compris YouTube, tout ce qui a trait à la vie des gens) ; car cela me rappelle, me pousse à comparer ma progression.

Oui les réseaux sociaux nous affectent plus que ce que l’on imagine.

CONCLUSION PAR BENJAMIN HARDY

"Pour vivre le bonheur, soit dans le "gain" et non le "gap""

« The gap » est une course sans fin contre nulle part.

Lorsque vous apprenez à être dans « le gain », vous devenez immédiatement plus heureux, plus confiant et votre vie devient incroyablement unique parce que maintenant vous vous connectez à la motivation intrinsèque et vous courez votre propre course et vous bloquez le bruit et vous arrêtez de vous inquiéter alors à propos de l’idéal de la société, sur ce que les autres pensent et vous commencez à approfondir votre propre pensée, vos propres concepts, idéaux.

Et en fin de compte, vous profiterez d’un succès radical parce que ce sur quoi vous vous concentrez se développe. Lorsque vous vous concentrez sur votre gain, vous entraînez votre cerveau sur ce qu’il faut voir.

Et donc, si vous commencez à voir, à mesurer vos propres gains chaque semaine ; Chaque mois, chaque jour, vous commencez à créer plus de gains. Et ces gains ne concernent personne d’autre, ce sont vos propres gains. C’est vous qui vivez la vie que vous voulez, selon vos propres conditions. C’est toi qui veux ce que tu veux sans avoir besoin de justifier ce que tu veux. »

Il s’agit de comprendre en fait que « ah je dois regarder par rapport à moi d’hier »

How to get a free kindle book – The gap and the gain   https://youtu.be/VPfN48yy64I

Are you in the gap or in the gain https://www.youtube.com/watch?v=Mtu2Y9fRxAM?

Why you should read the gap and the gain https://www.youtube.com/watch?v=E3cIRqJcLb0

Egalement disponible sur les plateformes suivantes