La charge mentale, ou comment faire un burnout dans sa vie privée.

#ep 15

« Êtes-vous trop fatigués tout le temps? peut être est-ce dû à la charge mentale; peut êre faites-vous un burnout. »

PAROLES DE SAGESSE DU JOUR

« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. » Matthieu 11:28-30

« Les paroles agréables sont un rayon de miel, douces pour l’âme et salutaires pour le corps. » Proverbes 16:24

« Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. » Matthieu 6:34

PRESENTATION DE L'EPISODE

Durant ma période d’arrêt, je me suis retrouvée confrontée à 2 blocages qui m’étaient inconnus : l’influence des motivations changées de mon cœur ( qu’on a abordé dans l’épisode précédent) et la charge mentale.

Il est difficile de traiter quelque chose que l’on ignore ou dont on ne fait pas assez attention. Ainsi dans cet épisode on parlera:

1. de la charge mentale, comment je l’ai vécu; à quoi ça peut ressembler

2. et quelques éléments de solution pour y faire face. 

DEFINITION, NOTES

"Charge mentale : Le fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement.

L’origine de cette expression remonte à 1984, année où la sociologue Monique Haicault l’employa pour la première fois et en donna une définition comme étant le « fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement. (L’internaute)

  • Il y a des moments comme cela où on y arrive pas et où on n’a pas d’explication sur le pourquoi de notre état; et forcément, on s’autoflagelle. Pour moi, j’étais devenue « + flemmarde… »
  • Quotidiennement, de manière presque constante, on est bombardé par des pensées: on est tout le temps en train de penser à ce qu’il faut faire, et cela nous obnubile. Cela prend du temps, de l’espace au niveau du cerveau. Cela demande beaucoup d’efforts, de travail, tout cela prend de l’énergie et on ne s’en rend pas compte.
  • On ne se rend pas compte que le travail intensif de réflexion constante au niveau du cerveau influe sur notre corps: et on en finit parfois lessivé
  • Pour beaucoup, le burnout est associé au monde du travail. Mais moi, je faisais un burnout de ma vie personnelle. 

 

"Après bien sûr s'installe le cercle  vicieux lié à la charge mentale"

1.on est tellement fatigué, qu’on mange moins bien, que notre qualité de vie se dégrade.

2.Du coup on fait moins d’activité physique car on est lessivé; (ce qui n’aide pas bien sûr pas mais aggrave la chose).

3.Et donc plus on est lessivé, moins on a d’attente, moins on a de patience pour les autres.

4.On finit tout simplement par en avoir marre de tout le monde et on ne veut juste plus de demande faites à notre encontre. Tout en continuant à penser à tout ce que nous avons à faire

Alors comment faire pour s’en sortir ?

QUELQUES ELEMENTS DE SOLUTION

"La charge mentale, une problématique beaucoup plus présente chez les femmes, mais pas que."

  1. Savoir, se rendre compte que la charge mentale est réelle: ça demande de l’énergie, des efforts; d’être constamment concentré, focalisé sur un truc. Cela ronge de l’intérieur.
  2. La vie spirituelle: aller me réconforter , me reposer en Dieu. Revenir aux bases de ce que dit la Bible à propos de la fatigue.
  3. Me rappeler de me focaliser sur juste aujourd’hui, car demain est un autre jour.
  4. Sortir de l’inquiétude, car c’est l’une des causes de notre fatigue. Toutes ces pensées viennent nous oppresser: on a l’impression
  5. N’hésitez pas à demander l’aide du conjoint, des membres de la famille, des amis: communiquez avec vos proches, ceux avec qui vous vivez par rapport à ces choses qui vous fatiguent et que vous ne pouvez plus.  N’hésitez pas à profiter des moyens que le système sociétal où vous vivez met à votre disposition ( aide ménagère, service de livraisons repas, …)

6.  Mettre sur papier tout ce qu’on a à faire, ça libère le cerveau. Car parfois le problème, c’est qu’on a tout en tête et on est tout le temps en train de se rappeler pour ne pas oublier. Donc, Vive les TO DO LIST (choses à faire dans la journée).

7.  Se reposer et déléguer quand cela est possible.

8. Recevoir des encouragements : parlez avec des personnes qui vous ont du bien.

9. Se dire de bonnes choses

10. Demander des paroles d’encouragement de la part de la personne chère à votre cœur. Le fait de demander n’est pas mauvais. cela ne veut pas dire qu’il ne le pense pas. Mais tout simplement qu’il ne pensait pas que vous  aviez besoin d’entendre cela aujourd’hui.

"Un autre problème de la charge mentale: elle nous isole et défigure les choses: on n'a jamais le temps et peu importe ce qu'on fait, ce n'est jamais assez."

Des fois, les autres vont nous voir comme des wonderwoman et superman; car on n’exprime pas ce qui ne va pas. Les autres ne peuvent pas savoir. Et pour eux, tout va bien.

Soyez vulnérable avec les personnes qui vous sont proches des personnes de confiance. Des fois, vous allez être surpris par ce que les autres peuvent vous proposer.

Des fois, on a peur, on a honte, on ne veut pas dire ce qui ne va pas; car on a une certaine image qu’on doit maintenir, on a peur d’incommoder les autres.

Mais n’hésitez pas, une bonne famille, de bons amis, c’est fait pour cela.

CITATIONS

"Vive la To Do List contre la charge mentale."

  • Etant au contrôle de sa vie personnelle, comment pouvais-je faire un burnout? N’est-ce pas !
  • Au moins lors d’un burnout dans sa vie professionnelle, on peut faire une pause du travail. Mais dans la vie personnelle; comment faire ?
  • A chaque jour suffit sa peine: si aujourd’hui ça va, demain ça ira. Prenons un jour à la fois !
  • Des fois on se met une certaine pression et on n’arrive pas à dire aux autres qu’on en peut plus, qu’on ne peut plus rien faire et qu’on en a marre.
  • Apprendre à se dire dans ces moments difficiles : « Aujourd’hui, j’ai bien travaillé, ça suffit ! »
  • Des fois, on a juste besoin d’entendre de bonnes paroles, des encouragements: « Ce que tu fais est bien, tu n’es pas inutile ».
  • Parfois, la manière positive dont les autres nous perçoivent positivement nous encourage, nous fait un baume à l’âme.

QUELQUES RESSOURCES ABORDES DANS L’EPISODE

Compte Instagram Mrs Kampina :https://www.instagram.com/mrs_kampina/?hl=fr

chaine YouTube Benjamin Hardy: https://www.youtube.com/channel/UC07WXGmXVbNrv3VMOp5DvDw/videos

Musique : frères et sœurs par YPWG         https://www.youtube.com/watch?v=sDQThha519c

Egalement disponible sur les plateformes suivantes 

Laisser un commentaire