Exode: chapitre 1

Texte

Prenez votre bible en exode chapitre 1. Lisez avant de commencer à lire cette étude, tout le chapitre en entier.

Méditation

1. l’importance de reconnaître les saisons et les temps qui changent ! « Il ne faut jamais rester longtemps en Égypte sinon on tombera en esclavage ! »

L’Égypte au départ quand on lit les derniers chapitres de Genèse ( chapitres 46-47 ) a été un lieu de bénédictions pour Jacob et sa famille; de qui découlera ensuite le peuple d’Israël. Mais ce n’était pas Canaan; la terre promise par l’Éternel à leurs ancêtres.

Alors pour nous autres, sachons reconnaître les terres passagères où le Seigneur nous conduira. Ce sont des terres où il y aura des faveurs particulières, du repos de certaines situations, des solutions à certains problèmes… Dieu nous a donné à chacun des promesses particulières, des visions. Ne nous arrêtons pas en chemin, à un endroit qui ressemble à la « terre promise» ; mais qui ne l’est pas. Car nous savons intérieurement que ce n’est pas la terre promise.

En effet, quand on s’arrête à un endroit qui n’est pas la destination, plus longtemps que nécessaire; On risque d’en subir les conséquences comme le peuple d’Israël.

Prenons l’exemple du voyage. Quand on voyage avec obligation de transiter dans un pays ou une ville, et qu’on a fait des réservations liées à notre horaire d’arrivée donnée par la compagnie, on est très à cheval pour que tout se passe dans le bon timing. Car si le transit dure plus longtemps que prévu, on a des chances de rater notre prochain vol. Et cela ouvre une autre batterie de soucis qu’on ne souhaite en général pas avoir comme: faire une nouvelle réservation de vol, faire des réclamations, appeler l’hôtel…. Bref vous l’aurez compris, on ne souhaite jamais rester plus longtemps que prévu dans la zone de transit.

Dans le cas du peuple d’Israël, ils ont été béni pendant une période et se sont même multipliés; tellement multipliés au point de remplir le pays.

" un environnement paisible peut se transformer en un environnement hostile, de souffrance."

Mais la période de grâce arriva à sa fin. Ici dans ce cas, cela correspondait à l’arrivée d’un nouveau roi, on précise « un roi qui n’avait pas connu Joseph ». Joseph qui correspondait au canal par lequel la faveur de Dieu était arrivée en Égypte. Tous les privilèges auxquels ils avaient eu droit ont disparu et la souffrance est arrivée. Car c’est une chose de juste perdre des privilèges et s’en est une autre de tomber dans la souffrance et la misère.

Et c’est ce qui arrive quand on ne reconnaît pas les changements de saisons, les moments où il faut partir. Car quand la saison change et qu’on est toujours à un endroit qu’on aurait dû quitter, la faveur auprès des autres nous quitte aussi. La crainte, la haine, peuvent s’installer dans le cœur de ceux qui auparavant nous appréciait. Ainsi donc, un environnement paisible peut se transformer en un environnement hostile, de souffrance.

C’est ce qui est arrivé au peuple d’Israël. Ils sont partis de Genèse 47: 5-6 qui dit [ Le pharaon dit à Joseph: « Ton père et tes frères sont venus vers toi. L’Égypte est devant toi. Installe ton père et tes frères dans la meilleure partie du pays. Qu’ils habitent dans la région de Gosen. Et si tu sais qu’il y a parmi eux des hommes capables, confie-leur la responsabilité de mes troupeaux.»] et Exode 1:7 [ Les Israélites eurent des enfants et pullulèrent; ils devinrent très nombreux et puissants, au point de remplir le pays.].

"Ils sont passés de la faveur à l’esclavage, à l’extermination programmée."

Quand les vents ont tourné, ils ont attéri à  Exode 1:12-14 [ Mais plus on accablait les Israélites, plus ils devenaient nombreux et envahissants, au point que l’on éprouva de la haine pour eux. 13 Alors les Égyptiens soumirent les Israélites à un dur esclavage. 14 Ils leur rendirent la vie amère par de lourds travaux avec de l’argile et des briques ainsi que par tous les travaux des champs. Ils leur imposaient toutes ces charges avec cruauté. ] + exode 1:16 [ Il leur dit: «Quand vous aiderez les femmes des Hébreux à avoir leur enfant et que vous regarderez sur le siège d’accouchement, si c’est un garçon, faites-le mourir; si c’est une fille, laissez-la vivre.» ] + exode 1: 22 [ Alors le pharaon ordonna à tout son peuple: «Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra et vous laisserez vivre toutes les filles.» ]

Entre ces 2 textes, l’atmosphère avait complètement changé. Ils sont passés de la faveur à l’esclavage, à l’extermination programmée.

Et c’est malheureusement ce qui nous arrive souvent quand nous manquons de reconnaître les saisons de la vie, les moments où il faut partir. Oui; quand nous restons accrochés plus longtemps que nécessaire aux personnes, travail, lieux par lesquels la faveur de Dieu est arrivée dans notre vie; nous nous exposons à la souffrance, à la misère.

Car rappelons nous toujours que la faveur  vient de Dieu et non pas de nos attributs, de nos relations ou autre. Restons à l’écoute de Dieu et quand il bouge ou sa présence ne se fait plus sentir; crions à lui comme jamais pour savoir où aller ou que faire. Car où il n’ y a pas Dieu, les ténèbres et la souffrance s’installent. Apprenons à lire les saisons de la vie et les changements; au risque d’en subir les conséquences.

2. Même dans une saison de souffrance, Dieu ne nous laisse jamais seul.

on peut voir que même si on entre dans une saison de souffrance, Dieu ne nous laisse jamais seul, il ne nous abandonne pas à nous-mêmes. Il met toujours sur notre chemin des personnes pour nous aider, pour nous soutenir. Ce qui a été le cas de ces 2 sages-femmes « Shiphra et Pua ».

3. Dieu est fidèle quand on lui est fidèle dans chaque saison.

Dieu récompense la fidélité de ceux qui lui restent fidèles.

C’est ce qui est observé dans la vie de ces deux sage-femmes qui ont tout risqué par crainte de Dieu. La crainte de Dieu, leur fidélité à Dieu, ne les a permis de juste regarder à leur vie et de tomber dans l’injustice; le meurtre. Elles ont porté assistance à l’opprimé au risque de leurs vies.

Servir Dieu inclus que nous serons face à certaines situations dans la vie où c’est notre confort, notre vie qui seront mis en jeu face à notre fidélité à Dieu. Mais notre fidélité à Dieu est toujours récompensée, rémunérée. Dieu est fidèle ! Hébreux 6: 10 le dit magnifiquement [ Car Dieu n’est pas injuste, pour oublier votre travail et l’amour que vous avez montré pour son nom, ayant rendu et rendant encore des services aux saints. ]

Et Dieu le leur a rendu: exode 1: 20-21 [ Dieu fit du bien aux sages-femmes et le peuple devint nombreux et très puissant. 21 Parce que les sages-femmes avaient eu la crainte de Dieu, Dieu fit prospérer leur famille.]

Conclusion de cette étude.

1. apprenons à lire les saisons ! Restons accrochés à Dieu, à reconnaître sa présence pour savoir quand il est temps de bouger.

2. Ne restons pas plus longtemps que nécessaire dans les zones de transit. Ce n’est pas la terre promise!

3. Même dans la souffrance, Dieu ne nous laisse jamais seule. Il met toujours sur notre chemin des personnes pour nous porter assistance

4. Demeurons fidèles à Dieu peu importe la situation. Et par sa fidélité à lui, il récompensera la nôtre.

Voici quelques articles complémentaires sur la nécessité de reconnaître les saisons et les temps

  • http://frequencechretienne.fr/connaitre-sa-saison-un-indice-pour-continuer-a-marcher-dans-son-plan/
  • https://topmessages.topchretien.com/texte/dans-quelle-saison-etes-vous/
  • https://emcitv.com/alexandre-amazou/texte/discerner-les-temps-57149.html

N’hésitez pas à partager en commentaires, vos propres méditations sur ce chapitre; afin que nous nous édifions tous ensemble .

Que Dieu vous bénisse.

ARTICLES SIMILAIRES

N’hésitez pas à partager ^^