Club de lecture: Vous pouvez être ce que vous voulez être

#ep 53

« Vous pouvez être ce que vous voulez être » Par Paul Arden

#Developpement personnel

Egalement disponible sur les plateformes suivantes 

PRESENTATION DE L'EPISODE

Alors on se retrouve avec un nouveau livre et on va voir quelques leçons que Paul Arden va nous partager afin bien sûr de nous améliorer et de vivre le bonheur au quotidien.

Pour commencer, ce livre de par son petit format, diffère aussi des livres classiques de développement personnel à cause des origines de son auteur. En effet, monsieur ARDEN a travaillé dans la publicité et a été à l’origine de certaines grandes campagnes mythiques. Ainsi dans le livre, adjacentes aux textes, nous allons retrouver différentes photographies artistiques.

On peut dire que ce livre est toute une œuvre d’art, à lui-seul; ce qui est très agréable. Pour moi qui lie les livres, ce n’est pas souvent commun ; surtout dans les livres de développement personnel, de trouver des images, des photos. Il n’est pas très gros et est très facile à lire.

Malgré son côté atypique, il est rempli d’excellentes leçons pour toutes personnes désirant aller de l’avant dans la vie.

Je te partage aujourd’hui un TOP 10 de leçons partagées par ce livre.

Un des points principaux que l’auteur essaie de nous faire comprendre : « penser différemment ».

RETRANSCRIPTION RESUMEE DE L'EPISODE
RESUME

Vous pouvez être ce que vous voulez être est un guide concis pour tirer le meilleur de soi-même, une « bible » de poche qui permettra aux timides talentueux de penser l’impensable et de rendre possible l’impossible. Après plusieurs décennies dans les hautes sphères de la publicité, l’un des secteurs les plus concurrentiels au monde, Paul Arden traite ici de questions aussi diverses que les avantages du licenciement et l’intérêt d’avoir tort. Il apporte des réponses originales et logiques à des questions quotidiennes. Beaucoup peuvent apparaître comme des évidences, mais toutes les questions ont l’air simples quand on connaît la réponse… Que vous soyez jeune diplômé, travailleur indépendant ou directeur général, ce livre vous apportera une aide inestimable si vous avez l’ambition de réussir.

AVIS PERSONNEL

Ou en anglais : « it’s not how good you are, it’s how good you want to be » Livre plutôt court en ce qui concerne le développement personnel, mais qui n’en demeure pas un poids lourd à mon humble avis. « Vous pouvez être ce que voulez être », sonne un peu comme une fausse note, une utopie dans notre société. En effet, son titre ressemble à une phrase que chaque parent dirait à son jeune enfant de moins de 14 ans. Bien évidemment avant que son discours ne change à 15-18 ans, au moment de faire des « choix cruciaux » : « On ne peut pas être tout ce qu’on veut dans la vie »  » il faut faire des choix »… Au départ on nous dit « tu peux être tout ce que tu veux » et après on nous dit « qu’il faut faire des choix, on ne peut pas être tout ce qu’on veut » ; vous voyez un peu la dissonance dans notre société. 

Mais du coup, Paul Arden ici, est un peu ce parent dont nous adultes avons besoin aujourd’hui, pour nous dire cette phrase que nous rêvons tous en secret d’entendre. La société élitiste, les modèles de réussite qui se ressemblent pour la plupart, nous renvoie malheureusement la réalité selon laquelle : tout est possible, … uniquement à une partie de la population privilégiée ; c’est souvent l’impression qu’on a. Cependant, Paul Arden ne nous laisse pas penser que cela se fera sur un claquement de doigt sans sacrifices et juste en souhaitant ; juste parce qu’on a dit « qu’on peut être tout ce qu’on veut ». Non. Tout comme un parent, il nous rappelle que cela va nous demander un prix : de l’ambition, des efforts et penser différemment.

Vous pouvez être ce que vous voulez être #Leçon 1

Pourquoi visons-nous l'excellence lorsque la médiocrité est requise ?

« Tout le monde veut être bon, mais peu sont prêts à faire les sacrifices qu’il faut pour être grands »

Il faut dire que c’est souvent dans cette situation dans laquelle on est. On regarde nos motivateurs préférés, nos influenceurs préférés, tout ce qu’on veut ; politiciens, auteurs ; peu importe quelle est la figure que vous regardez, que vous admirez ; même au niveau du sport, de l’alimentation. On veut être comme ces personnes-là, mais on ne veut pas faire de sacrifices, on ne veut pas payer le prix. Sauf qu’il y a toujours un prix à payer.
Le bas de notre société, nécessite uniquement la médiocrité, d’être juste assez.
Sauf qu’il nous dit, que si on veut réussir, il faut viser l’excellence où on ne demande que le bas niveau.
Au niveau de votre travail, visez l’excellence, au niveau de tout ce que vous allez faire, donnez le meilleur ; c’est ce que nous dit l’auteur.

Peu importe où vous vous trouvez : dans votre entreprise, dans votre job, à la maison… Donnez toujours le meilleur de ce que vous êtes capables de faire. Ne vous dites pas « je fais juste ce qu’on m’a demandé ». Si vous pouvez faire mieux, faites le mieux. Donnez de l’excellence. Faites avec excellence tout chose que vous faites.

Vous pouvez être ce que vous voulez être #Leçon 2

Vous pouvez réaliser l'inatteignable.

« Premièrement, vous devez viser au-delà de ce dont vous êtes capable. Vous devez développer un mépris total pour la fin de vos capacités. »

Et on peut dire que ça vient un peu contrebalancer l’épisode où je disais le fait d’accepter ces limites.

Ici l’auteur nous dit qu’il faut aller au-delà. Et c’est comme pour toute chose ; il y a de la balance. Il y a un moment où il faut pousser, bien sûr avec de la mesure ; le but n’étant pas de faire un burnout ou de tomber en dépression ou autre trouble. Mais d’être mesuré, équilibré tout en poussant toujours au-delà de ses limites, de ses capacités d’aller plus loin, de chercher à s’améliorer, de ne pas dire « je sais juste ceci », de nous former… Et c’est ce que Georges Classon nous disait « il faut augmenter notre capacité financière ».

Et bien au niveau du travail, au nouveau de toute chose qui nous est important, il faut continuer à pousser, à nous dire qu’on peut le faire ; viser toujours au-delà. Ça rentre en cohésion avec la première leçon qui était de « viser l’excellence ». Parce que l’excellence va toujours nous pousser au-delà de ce qu’on pensait être capable.

Quand on veut faire quelque chose de bien, on va toujours trouver des manières d’améliorer. Ce n’est pas le perfectionnisme, c’est l’excellence ; différence.

Vous pouvez être ce que vous voulez être #Leçon 3

Avez-vous remarqué que les gens les plus intelligents à l'école ne sont pas ceux qui réussissent dans la vie ?

On n’en a déjà parlé, on ne nous apprend pas tout à l’école.

« Ce que vous apprenez à l’école, ce sont des faits, des faits connus. »

« Tant que l’objectif est là, il n’y a pas de limite à la réussite de quiconque. »

Ce n’est pas parce que vous n’étiez pas le meilleur à l’école que cela signifie quoi que ce soit par rapport à votre capacité à réussir dans la vie. Et on le voit tellement avec les personnes millionnaires, multimillionnaires, les personnes qui ont impacté ; elles n’étaient pas toujours les personnes les plus brillantes à l’école.

Parce que l’école est un système spécifique. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas été brillant à l’école que vous êtes limités. 

L’école est un système fermé. Vous pouvez aller au-delà en vous formant vous-mêmes. Aujourd’hui, nous avons la grâce, tellement d’opportunités avec internet. Internet est venue révolutionner l’information. L’information est disponible, pour la plupart gratuitement. On peut se former facilement sur des sujets qui nous intéressent, qui nous passionnent.

On peut augmenter nos capacités en solo. Il y a des personnes qui sont devenus codeurs en apprenant tout seul, avec des tutoriels sur YouTube, en ligne. Donc il y a pas mal de choses, peu importe ce qui vous intéresse ; vous pouvez vous former.

Ne vous limitez pas à ce que les professeurs, les enseignants ont dit.

Moi je suis toujours choquée d’entendre des enseignants qui ont pu dire à leurs étudiants, élèves : « vous ne serez jamais rien, vous ne réussirez jamais rien dans la vie ». Bien évidemment bon nombre leur ont prouvé le contraire.

"Même en dehors de l'école, vous pouvez toujours faire plus. Formez-vous, ayez confiance en vous."

Mais ceci est pour vous dire de ne pas vous laisser accabler, emprisonner par les paroles que quelqu’un a pu vous dire dans le passé. Que ce soit votre père, un ami, un ancien ami, un enseignant, un professeur qui vous a dit « que vous ne réussirez jamais, que vous êtes limités, que vous ne pouviez faire que ça » : ne vous laissez pas abattre par ça, ne vous laissez pas limitez par cela ; c’était l’école.

Vous pouvez être ce que vous voulez être #Leçon 4

Ne cherchez pas l'éloge. Cherchez la critique.

« Il est assez facile d’obtenir l’approbation si nous demandons suffisamment de personnes ou si nous demandons à ceux qui sont susceptibles de nous dire ce que nous voulons entendre. Si au lieu de demander l’approbation, vous demandez : « qu’est-ce qui ne va pas ? Comment puis-je l’améliorer ? », Vous avez plus de chances d’obtenir une réponse véridique et critique. Vous pouvez même obtenir une amélioration de votre idée. Et vous êtes toujours en position de rejeter la critique si vous pensez qu’elle est fausse. »

C’est vraiment un mindset à avoir. Et c’est vrai qu’on est prompt à chercher les éloges, les félicitations ; alors que pour aller de l’avant, pour s’améliorer, il est bon de chercher la critique. 

Donc cherchons les critiques !

Vous pouvez être ce que vous voulez être #Leçon 5

Tout est de ma faute.

« Si vous êtes impliqué dans quelque chose qui ne va pas, ne blâmez jamais les autres. Ne blâmez que vous-même.

Si vous acceptez la responsabilité, vous êtes en mesure de faire quelque chose. Il n’y a aucune excuse. »

 Ici l’auteur parle au niveau du travail, mais cela s’applique à tous les domaines de la vie. J’en avais un peu parler dans l’épisode sur « prendre ses responsabilités face au bilan ». Peu importe ce qui s’est passé, dites-vous « c’est de ma faute ». Parce quand vous prenez cette responsabilité-là, vous allez avoir la possibilité de changer. Sauf que si ce n’est pas de votre faute, ce ne sera pas possible de changer et vous allez continuer dans les mêmes procédés et vous allez vous retrouver ; année après année, au même niveau.

Ici l’auteur nous dit de commencer à aborder la vie avec ce mindset là « tout est de ma faute » ; peu importe si quelqu’un a été impliqué, peu importe. A partir du moment où j’étais aussi dedans, je décide de prendre l’entière responsabilité comme cela entièrement également, je pourrais réparer la chose.

Vous pouvez être ce que vous voulez être #Leçon 6

Ne couvrez pas vos idées.

« Donnez tout ce que vous savez et plus vous reviendra. »

On en revient à la loi de la semence et de la récolte : donnez, donnez, donnez. C’est un peu le thème des relations. Donnez toujours donnez et ça vous reviendra. Et vous voyez que même dans la publicité, même dans le travail ça marche.

Il nous dit ceci : « Le problème avec la thésaurisation, c’est que vous finissez par vivre de vos réserves. Finalement, vous deviendrez rassis. Si vous donnez tout ce que vous avez, il ne vous reste rien. Cela vous oblige à regarder, à être conscient, à vous reconstituer. Plus vous donnez, plus vous revient. »

C’est ce dont je parlais : la loi de la semence et de la récolte. Et comme je disais dans les épisodes précédents dans lesquels j’en ai parlé (ici, ici,  et ici) ; plus vous donnez à l’autre et plus cela vous reviendra toujours multiplié.

C’est comme cela, c’est une loi spirituelle, une loi de la vie. Peut-être pas au moment où vous faites la chose, mais plus tard, ça vous reviendra toujours multiplié.

Et je me suis rappelée que j’avais entendu cet enseignement ou cette information : plus vous sortez, plus vous allez pouvoir être rempli. Car il n’y a que quelque chose qui est vide, qui peut être rempli.

Si vous empaquetez vos idées, vous ne les sortez pas, vous ne les mettez pas en place, il n’y a pas de nouvelles idées qui pourront venir ; car vous êtes déjà « overflow », rempli à déborder, vous êtes déjà rempli.

Sauf que si vous voulez de nouvelles idées et des nouvelles idées qui seront toujours meilleurs, parce que vous allez en vous m’améliorant à partir du moment où vous travaillez sur vous. Ainsi vous allez de meilleur en meilleur, donc les idées seront meilleures et forcement les résultats des idées seront meilleurs.

Vous pouvez être ce que vous voulez être #Leçon 7

Ne cherchez pas la prochaine opportunité. Celle que vous avez en main est l'occasion.

« Tout ce qui se trouve sur votre bureau en ce moment, c’est celui-là. Faites-en de votre mieux. »

C’est un peu en rappel avec ce que George Classon nous disait dans « l’homme le plus riche de Babylone » ; commencez avec ce que vous avez.

Des fois on va se dire que « c’est quand j’aurais ça, c’est quand je serai comme ceci, c’est quand il y aura la prochaine ratée »… Mais il nous dit ici que vous avez déjà des opportunités : votre travail est déjà une opportunité, votre projet est déjà une opportunité, votre entreprise aussi petite soit-elle, votre projet d’à côté ; aussi petit-soit-il, est déjà votre opportunité. Travaillez dessus, donnez le meilleur de vous-même dans ce que vous avez déjà.

Ici il parle du travail, mais ça s’applique à tout. Si vous êtes célibataires, donnez le meilleur dans votre célibat, à vos frères et sœurs, à vos amis ; dans votre relation. Peut-être que vous voulez une meilleure relation, vous avez une image plus grande … faites déjà le meilleur avec ce que vous avez. Gérez déjà bien vos finances si vous voulez être millionnaires ; gérez déjà bien ce que vous avez en main.

Prenez déjà bien soin de votre santé. Vous n’avez peut-être pas vos tablettes de chocolat que vous voulez au niveau des abdos ; eh bien, prenez déjà soi du corps que vous avez.

Ne cherchons pas la prochaine, commençons où nous sommes.

Vous pouvez être ce que vous voulez être #Leçon 8
Accentuez le positif.

« Découvrez ce qui convient à votre produit ou service et dramatisez-le, comme un dessinateur exagère une action. Cette réalisation a accéléré ma carrière plus rapidement que tout ce que j’ai appris depuis. Pourvu qu’il y ait une vérité fondamentale dans votre idée, vous pouvez la dramatiser à l’infini. »

L’auteur nous dit ici d’accentuer tout ce qui va bien ; augmentez la dose. Tant qu’il y a une part de vérité ; il faut que cela soit vrai, sinon ce serait un délit. ^^’

Vous pouvez être ce que vous voulez être #Leçon 9
Éliminez le négatif.

« Évitez de frapper la compétition. Il sert généralement à les faire connaître plutôt qu’à vous. »

 Rappelez-vous, on s’est dit qu’on se concentrait sur nous, qu’on arrêtait de regarder la paille dans les yeux des autres, pour nous concentrer sur nous. On s’est dit qu’on changeait nos habitudes, qu’on arrêtait de critiquer, d’envier : concentrons-nous sur le positif et évitons de trainer dans tout ce qui est négatif.

Car bien évidemment, ce ne sont pas de très bonnes ondes et ça nous affecte toujours. On a tendance à croire qu’on est immuable, imperméable à toutes ces choses. Non ; tout ce que nous consommons, positif comme négatif va nous affecter consciemment ou inconsciemment.

Donc évitons de mettre nos pieds, nos doigts dans quelque chose de négatif si nous ne voulons pas cela dans notre vie, si nous ne voulons pas que cela affecte notre vie.

Vous pouvez être ce que vous voulez être #Leçon 10
Ne promettez pas ce que vous ne pouvez pas livrer.

Je pense que la leçon parle d’elle-même. Soyons lents à faire des promesses, réfléchissons-en. Réfléchissons avant d’ouvrir la bouche, avant de faire quoi que ce soit

CONCLUSION

C’est un livre intéressant et rapide à lire, mais qui n’est en aucun cas, un absolu.

Mais lisez-le et faites-vous votre avis. Après tout, certains points acquis et répétitifs pour moi, peuvent être ceux qui vous débloqueront sur certaines problématiques que vous rencontrez.

 Ce livre est parsemé de citations, et est un condensé de la sagesse acquise par un artiste, un créatif, et un marketeur. Certains de ces conseils sont sûrement déjà entendus par vous. Mais si vous n’êtes pas où vous voulez être et si vous ne les avez pas mis en pratique, cela veut dire que vous devez encore les entendre.

Alors, bonne lecture.

Egalement disponible sur les plateformes suivantes 

SE PREPARER POUR UNE NOUVELLE SAISON
réussir à faire un bilan et se créer des objectifs personnalisés