Une jeune fille à Barcelone.

Ma première véritable aventure en tant que jeune fille adulte, fût à Barcelone.

Avant je n’avais fait que quelques voyages familiaux; rien de bien transcendant.

Barcelone, est celle qui m’a fait découvrir le bonheur de voyager. J’ai découvert le goût de l’aventure, le goût du risque. J’ai véritablement expérimenter le fait de sortir de sa zone de confort. Et ce voyage n’ a pas été décevant.

"L’auberge de jeunesse"

Ce voyage comme je l’explique dans cet article, avait pour but le changement; fuir ma réalité. Et je n’ai pas été déçue par ce dernier.

Pour la première fois, je logeais dans une auberge de jeunesse, trouvée sur Booking. En tant qu’étudiante, je cherchais le meilleur rapport qualité- prix pour moi.

Je n’avais personnellement  pas été époustouflée par mon auberge, ni mon dortoir. Cependant, être à Barcelone effaçait tout point négatif que j’aurais pu dénoter.

L’avantage d’une auberge de jeunesse, c’est la réunion en un point précis de personnes venues des quatre coins du monde. Je découvrais des personnes de diverses nationalités, je découvrais des cultures, des histoires, des accents que je n’aurai jamais pu voir chez moi. Il y avait comme un air d’auberge espagnole.

Cette ville, m’excitait.

jeunes assis ensemble et discutant.

N’étant pas plus timide que la norme, et avec un anglais conversationnel normal, j’ai pu échanger et facilement m’intégrer à ce joyeux groupe d’aventuriers. On y trouvait ceux échangeant quelques heures de travail à l’auberge en échange de la gratuité de leur dortoir. On y trouvait d’autres en PVT ( permis voyage-travail), d’autres en tour du monde, d’autres simplement en vacances pour une plus ou moins courte durée…. Toute cette diversité était incroyable pour la jeune fille venant d’une petite commune picarde que j’étais.

Malgré les différences d’horizon, d’âge, de couleur, de sexe; je découvrais une simplicité de vie qui allait à l’encontre de tout ce que les journaux pouvait relater sur les relations avec les étrangers. Et cela me confirmait cette leçon de vie apprise.

"Une touriste à Barcelone"

Et bien sûr à l’extérieur de l’auberge, ce n’était qu’aventures et découvertes pour moi. Je me baladais dans les rues; admirant les barcelonais dans leur habitat naturel. Je marchais et sillonnais la ville pour aller découvrir les différentes choses « à voir» de Barcelone que me recommandais mon petit guide. Même si j’en ai eu rapidement marre de devoir le sortir et le ranger à la fin.

J’allais découvrir las ramblas, la magnifique sagrada familia, la pedrera…L’essentiel d’un petit guide. j’étais une véritable touriste à Barcelone. Je voulais tout voir, malgré mon temps limité. Aimant la nourriture et découvrir de nouvelles saveurs, je n’hésitais pas à me jeter sur tous les différents mets que me proposait Barcelone. Et mes papilles en étaient heureuses.

"Une routine"

2 jeunes filles assises avec leur chien

Mes journées se présentaient de la sorte: le matin, je me levais, je me douchais puis j’allais prendre mon petit déjeuner avec tout le monde. Ensuite, je sortais me balader toute seule et explorer Barcelone. Et soit le soir, soit dans l’après-midi, je rejoignais les autres « amis » pour se balader ensemble, apprendre à se connaître; « se poser ». Une routine s’était installée dans ce bout de quotidien atypique.

Et c’était assez incroyable pour moi de le faire avec des inconnus et de manière aussi naturelle. Mais ce fut des souvenirs excellents que je garde chèrement.

" Une fuite réussie"

Mon séjour n’était que de 5 jours et le temps passa si vite. J’en oubliais tous mes soucis et l’objectif de cette fuite; était pleinement rempli: C’était une fuite réussie !

Je rentrais de mon séjour à Barcelone le jour des mes 21 ans, comblée et ravie. Quel magnifique cadeau d’anniversaire,  que fût Barcelone !

Mais mes aventures à Barcelone, ne s’arrêtaient pas à ça. D’ autres événements se sont produits, qui me font encore rigoler et me demander où est ce que j’avais la tête !

ARTICLES SIMILAIRES